Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Un peu de sérieux pour philosopher autour du bondage et repartir plus intelligent
Règles du forum
Vous devez être majeur pour parcourir le forum. Lire également les règles du forum.

Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Araignée » 05 Déc 2013, 19:47

Suite à un échange par MP :oops: j'ouvre ce nouveau sujet .

Que pensez vous de l'idée que nous pourrions manipuler une fille afin de l'attirer dans notre perversion ?

Lui faire croire qu'elle est la plus belle; que vous êtes amoureux et petit à petit l'attirer par diverses manières vers votre perversion et ne pas lui laisser d'autre choix ? En résumé: être manipulateur...

Je me demande toujours si je ne le suis pas lorsque je donne l'envie à ma complice d'essayer autre chose; car je n'aime pas imposer ma manière de faire ou de voir mais convaincre la personne en face de moi...Suis je manipulateur ?

Et lorsqu'elle apprécie et me fait confiance pour aller plus loin dans nos ( car partagées ) envies.... Suis je un affreux pervers ?

Quelle est d'après vous le sens de manipulateur et de pervers ?

Pervers j'ai un peu d'idée....

Au départ utilisation d'un objet à autre chose que ce qu'il est prévu... ( les cordes ? :sifflote: )

Autrefois celui qui se branlait était un pervers car utilisait son sexe pour autre chose que la reproduction.... mais aujourd'hui ou est la limite en sexualité ? Un libertin échangiste peut trouver un couple BDSM totalement pervers et à l'inverse un couple BDSM fidèle et exclusif trouvera peut être les échangistes pervers ?

Pour manipulateur je ne sais vraiment pas :roll:
Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
 
Messages: 392
Inscription: 15 Juin 2009, 00:02
Localisation: dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Lightmoon » 05 Déc 2013, 21:28

Bennnnn ... c'est la question que je me pose aussi ...

En gros, je vous est raconter il n'y a pas très longtemps que j'avais rencontré une copine pour faire quelques séance de ligotage. On n'est pas ensemble ... mais disons que ... :timide: je lui est toujours plus, même quand j'étais avec mon ex.
Quand je me suis séparé d'elle en janvier, on c'est "rapproché", en gros j'ai fait en sorte de lui faire comprendre que faire quelques tours de corde me plaisait bien, j'en est jouer jusqu'à ce qu'elle s'y abandonne, on le fait maintenant assez régulièrement....
Suis manipulateur ? peu être au final ... doit-on me jeter la pierre pour autant ? ... je ne pense pas, elle y trouve aussi son compte.

Si demain je devais rencontrer l'amour, c'est sur que je ferais tout pour qu'elle ... "aime" le ligotage. Est ce mal ? :tap:

Pour moi un manipulateur, c'est quelqu'un qui profite de la faiblesse d'un autre. Le fric reviens souvent dans se genre de cas.
Un pervers, quelqu'un qui espionne par dessus une barrière ou un bord de plage de nudiste, ou pire des ... (là c'est papa qui parle :evil: ) enfants.

Après, peu être qu'il y a une frontière que chacun vois à sa porte. Pour ceux qui déteste le bondage, on passe pour des pervers, pour ceux qui pratique le sm hard on est des "moues" ? ^^

Voilà c'est mon point de vue. ....Araignée tu en a d'autres des comme ça xD ?
Avatar de l’utilisateur
Lightmoon
Squatteur(se) de JdL
 
Messages: 554
Inscription: 12 Oct 2013, 23:07
Localisation: Le plus jolie département de France :D

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Emma » 07 Déc 2013, 13:33

Sans regarder la définition de la manipulation et la perversion, ces quelques lignes de mon ressenti.
Ce sujet tombe à point puisqu' après avoir lu le récit de Caroline, j ai pensé à ce que personnellement j ai vécu. La manipulation mentale est telle qu' elle est capable de pousser la victime à la dépression et même au suicide.
C est pourquoi je dirai qu il n y a pas de comparaison entre manipulation et perversité dans ce cas. La manipulation arrive avant et la perversité se développe ensuite. Elles se complètent disons aussi. Pas toujours facile non plus d'en parler. Parce que souvent les pervers poussent les victimes à se sentir coupables de ce qui leur arrive.
La perversité est en chacun de nous je pense. N'ayons pas peur de le dire, enfin de l'écrire ici du moins:) . Certains la développent plus que d'autres à des degrés différents.
Facile d'être pervers en dégustant un bon macaron devant une bouche envieuse. Là c est le côté mignon de la perversité (faire saliver d'envie). Plus difficile à supporter la perversité de celui ou celle qui a pour but de se faire du bien en faisant souffrir physiquement mais aussi psychologiquement. Un pervers ne sait même pas qu'il est pervers. Il fait tout pour se faire aimer, pour qu'on n'ait plus envie de le quitter. Il peut passer des semaines des mois et même des années à apprivoiser sa proie. Et ue fois prise sous son charme, elle en est prisonnière car habituée. Elle l aime et le déteste. Elle se dégoute elle-même, elle pense que sans lui elle ne serait rien. Le pervers a pris le monopole sur sa vie, ses pensées, ses faits et gestes. Elle n'est plus elle. Elle n'attend plus rien de la vie. Juste une fuite, peut-être même une fin. Mais elle combat encore et encore parce que le pervers la pousse malgré tout à combattre contre des fantomes qui l'assaillent de toutes parts de questionnements idiots sur elle.
Le pervers oui est capable de détruire de cette façon jusqu'à ce que la victime devienne folle.

Et pour aller plus loin dans ma réflexion, non pas pour vous faire peur, mais pour simplement vous ouvrir les yeux sur le monde, nous sommes tous manipulés sans vraiment le savoir ou le reconnaitre. Le débat pourrait s eterniser longtemps sur ce sujet , mais ce n est pas l endroit approprié.

La manipulation et perversion sont des phénomènes qui font froids dans le dos parce qu ils touchent interieurement notre personne. La manipulation est un acte qui blesse intimement notre esprit. Une duperie qui s infiltre à notre insu en nous. Et quand le pervers a décidé de dévoiler son vrai visage, la douleur est terrible. Comne une violation de notre moi.
Je ne sais pas si j ai bien expliqué mon ressenti. Mais ça m a fait du bien de l écrire en tout cas.
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:
Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
 
Messages: 1817
Inscription: 28 Oct 2012, 16:52

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Araignée » 07 Déc 2013, 14:36

Et dans la manipulation il y a aussi les sectes soi disant religieuse ..... qui ne sont pas pervers ? Quoique ????
Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
 
Messages: 392
Inscription: 15 Juin 2009, 00:02
Localisation: dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Emma » 07 Déc 2013, 15:23

Oui comme je l ai précisé les manipulations sont partout. Dans le quotidien, le travail, les sectes, les politiques,... et plus la proie est sensible plus elle est facile à manipuler. Nous avons beau nous protéger de tout... Quand un pervers veut nous atteindre, il y arrive
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:
Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
 
Messages: 1817
Inscription: 28 Oct 2012, 16:52

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Ishtar » 07 Déc 2013, 17:59

Salut,
Araignée a écrit:Lui faire croire qu'elle est la plus belle; que vous êtes amoureux et petit à petit l'attirer par diverses manières vers votre perversion et ne pas lui laisser d'autre choix ? En résumé: être manipulateur...


Voilà rien que dans ta phrase tu as la réponse. A partir du moment ou tu emploies les "lui faire croire". C'est de la manipulation, je la qualifierais même de malsaine. Pas perverse parce que dans ce cas là car il n'y a pas comme but de faire du mal au contraire; on veut se faire du bien et le partager mais on est prêt à tout (mentir tricher....) pour y arriver sans forcément vouloir blesser la personne (mentalement et physiquement). Même si une fois le poteau rose découvert ben la personne de qui on s'est joué sera forcément blessée, humiliée et autre.

Cependant ce n'est pas ce que toi tu fais :
Araignée a écrit:....lorsque je donne l'envie à ma complice d'essayer autre chose; car je n'aime pas imposer ma manière de faire ou de voir mais convaincre la personne en face de moi...


Emmener doucement quelque'un à découvrir/faire ce que tu aimes et notamment quand il s'agit de ta/ton partenaire est tout à fait normal. Pas de manipulation vu que tu souhaites juste partager ta passion ou autre avec celle/celui que tu aimes/apprécies. La personne est tout a fait en droit de dire non ou oui. En fonction de ça on s'adapte mais c'est vrai que la frontière peut-être fine.
Cela concerne le bondage, la nourriture que tu vas manger, les positions sexuelles bref tout ce que l'on est amener à partager; chaque individus est différents cela fait d'autant plus de chose à faire découvrir.
Si l'on décrète que vouloir faire découvrir, vouloir amener la personne à faire ce que l'on aime est considéré comme de la manipulation alors dans ce cas là toute personne est manipulatrice. Et j’accepterais volontiers de faire partie des manipulateurs. Mais ce n'est pas le cas.

Pour avoir rencontré cette espèce, j'espère bien ne pas être considérée comme manipulatrice.

Pour la définition de la perversité: je pense que c'est bien au delà de tout ça, c'est pas comparable mais je pense que toute personne perverse est capable de n'importe quoi pour assouvir sa pulsion : torture mentale, physique,.... avec des conséquences que je n'ose pas imaginer.

Comme dit Emma, ça fait froid dans le dos.

Donc voilà pour moi nous ne sommes ni pervers ni manipulateur. On aime juste partager et puis le bondage c'est quand même mieux à 2 :calin:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
Passionné(e) de JdL
 
Messages: 262
Inscription: 05 Oct 2013, 19:27
Localisation: Aquitaine

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Antarius » 07 Déc 2013, 19:28

bon j'ai quand même dû relire deux trois fois le sujet afin de ne pas foncer tête baissée parce que certaines phrases m'ont fait bondir (idéologiquement parlant nous sommes un débat je ne suis pas fâché lol) .

Je vais m'exprimer par points :

Araignée a écrit:Que pensez vous de l'idée que nous pourrions manipuler une fille afin de l'attirer dans notre perversion ?


Heu là non je peux déjà pas après la première phrase. Je ne peux être d'accord avec toi sur ce point, à savoir "notre perversion" . Non, le bondage n'est pas une perversion, car si l'on se réfère à té définition nous n'avons pas utilisé un objet à des fins différentes de sa destination. Les cordes servent à lier, et les humains en font partie, il suffit de voir à quelle époque remonte notre art pour savoir que les cordes ont eu aussi ce but.
De plus, le mot "perversion"' a une connotation péjorative dans mon vocabulaire, et pourtant, quand je pense à pouvoir partager un moment dans les cordes, je pense partage, je pense émotions intenses, je pense chaleur avant tout, pas des pensées sombres et que l'on pourrait qualifier de malsaines.

Nous ne sommes pas des animaux de foire nous les adeptes du bondage, j'en ai plus qu'assez d'ailleurs de ces regards là, car je tiens quand même à dire que si certains s'occupaient de leur femme (ou bien l'inverse hein pas de préjugés) avec autant d'attentions, de confiance et d'envie que nous ne le faisons lors d'une séance, il y aurait bien moins de couples malheureux ou en discorde (héhé je l'ai placée lol), c'est un fait certain.

Araignée a écrit:Lui faire croire qu'elle est la plus belle; que vous êtes amoureux et petit à petit l'attirer par diverses manières vers votre perversion et ne pas lui laisser d'autre choix ? En résumé: être manipulateur...


Oui là je suis d'accord, mais il me semble que dans les posts au dessus du mien ces idées ont déjà été reprises. Là oui c'est laid dans la forme et le fond, à savoir mentir pour assouvir une pulsion... c'est considérer ton ou ta partenaire ainsi que leur corps comme des objets uniquement là dans le but de te soulager.... cela va à l'encontre de ma définition du bondage, et même d'un couple désolé...

Autrement dit, si tes sentiments sont vrais, il n'y a pas manipulation.

Araignée a écrit:e me demande toujours si je ne le suis pas lorsque je donne l'envie à ma complice d'essayer autre chose; car je n'aime pas imposer ma manière de faire ou de voir mais convaincre la personne en face de moi...Suis je manipulateur ?

Et lorsqu'elle apprécie et me fait confiance pour aller plus loin dans nos ( car partagées ) envies.... Suis je un affreux pervers ?


Alors là, non encore une fois, ce n'est pas possible de dire cela !
Pourquoi? Parce que ta partenaire, elle est douée de raison, de conscience, elle pense, réfléchit, prends ses propres décisions. Tu lui proposes de manger un plat et découvrir un goût que tu aimes par exemple, penses-tu la même chose? Non, car en réalité, tu veux juste partager quelque chose que toi tu apprécies, et éventuellement voir si elle, cela lui plairait.
C'est face à tes arguments qu'elle prend sa décision, et j'insiste sur le SA décision. Tu ne l'as pas obligée, elle a choisi en âme et conscience.

Enfin, quand tu dis qu'elle apprécie et veut aller plus loin, moi je le vois in fine autrement. Tu lui as montré une part de toi, et cela l'a séduite, attirée, tu as éveillé sa curiosité. Ce n'est pas de la perversité, mais simplement la réunion de deux conditions , à savoir en premier lieu elle ignorait aimer cela et tu lui a fait découvrir un nouveau "gout" si je puis dire, et d'autre part, tu as une réelle capacité à transmettre une passion qui est tienne, et cela est rare. Beaucoup s'y prennent mal d'ailleurs.


En d'autres termes, tu devrais être fier de toi, tu as fait découvrir quelque chose qui peut sembler rébarbatif pour le commun des mortels, mais la manière dont tu l'as fait découvrir, et les valeurs qui vont avec, ont fait pencher la balance vers un dénouement heureux. Que demander de plus? Si ce n'est partager encore et encore....et de ton côté a toi aussi, découvrir chez cette personne des côtés que tu ne connais pas et t'y intéresser ?
Avatar de l’utilisateur
Antarius
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 138
Inscription: 18 Nov 2013, 02:04

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Araignée » 08 Déc 2013, 20:18

La frontière est vraiment fine .... et en plus je ne suis pas certain que les 2 complices placent les pointillés au même endroit !!! :(

Mais de mon coté j'essaie d'être le plus franc et honnête possible..... quitte à paraitre " Brutus " ;) quelquefois !!!

Antarius a écrit:....Pourquoi? Parce que ta partenaire, elle est douée de raison, de conscience, elle pense, réfléchit, prends ses propres décisions.....


Emma a écrit:.... La manipulation mentale est telle qu' elle est capable de pousser la victime à la dépression et même au suicide......


Je fais quoi entre les 2 ? J'ai bien l'impression que la personne manipulée n'a plus vraiment ses capacités personnelles de décisions !!!
Avatar de l’utilisateur
Araignée
Fana de JdL
 
Messages: 392
Inscription: 15 Juin 2009, 00:02
Localisation: dans la montagne à mi-chemin entre Lyon et Genève

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Emma » 08 Déc 2013, 21:52

C est vrai qu en lisant la phrase d antarius et la mienne, ça parait contradictoire. La manipulation est toujours difficile à supporter. D autant plus si la victime découvre les faits tardivement. Elle commence à déprimer, arrive aussi à reflechir mais se sent complètement seule, anéantie. Quand le manipulateur comprend qu elle est au summum de sa faiblesse il en rajoute une couche, tendre cette fois pour lui dire qu'il est là pour elle et qu'il veut l'aider à s'en sortir. Alors elle ne sait plus où elle en est. Perdue entre lui donner raison et se soumettre à l'idée qu'elle déraisonne complètement. Oui elle réfléchit, elle va prendre ses propres décisions qu elle aura elle même muries. Mais toujours dans l intérêt à lui.... Parce qu'elle ne veut pas le décevoir, parce qu'elle pense que c'est cela l'amour, se plier aux exigences de l'autre, accepter ses envies ses plaisirs, se soumettre à ce destin quu n'est plus le sien.
Et tant que la victime n'aura pas trouvé l'issue de secours, elle s'autodétruira presque volontairement, parce qu elle sait que sa seule issue c'est de partir très vite et très loin et en courant. Et tant qu'elle aura peur de franchir le pas, elle restera, à sa merci. C est morbide, mais je pense que c est ce qui se rapproche le plus d une pensée de manipulée.
:gagged: :bandeau: L'art si attachant du bondage :bandeau: :gagged:
Avatar de l’utilisateur
Emma
JdL, c'est ma vie
 
Messages: 1817
Inscription: 28 Oct 2012, 16:52

Re: Perversion, manipulation vues de l'autre coté

Messagede Antarius » 09 Déc 2013, 00:36

Oui et non en fait , je suis d'accord que les deux pensées peuvent paraître contradictoire, mais on ne parle pas de la même chose non plus, nous sommes a des degrés divers en fait.
Emma parle des sentiments d'une personne manipulée, et déjà bien manipulée, on voit clairement que la notion de libre arbitre disparaît quelque peu.
Quant à moi je parlais d'une personne qui n'est pas encore manipulée, dans l'hypothèse ou tu voudrais lui faire part de ta passion, ce n'est pas la même chose.
Je pense sincèrement que ce n'est pas de la manipulation que de vouloir faire découvrir quelque chose.

Maintenant faire paraître des choses pour ce qu'elles ne sont pas là oui je crie à la manipulation.
Avatar de l’utilisateur
Antarius
Amateur(trice) de JdL
 
Messages: 138
Inscription: 18 Nov 2013, 02:04

Suivante

Retourner vers Place

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité